La Brigade de Kar'Modan Index du Forum
La Brigade de Kar'Modan Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

Le destin tragique de deux frères.

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    La Brigade de Kar'Modan Index du Forum -> La salle de repos -> La taverne
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Grimbald Poings-de-Pierre
Lieutenant
Lieutenant

Hors ligne

Inscrit le: 10 Fév 2014
Messages: 13
Sexe: Masculin
Point(s): 0
Moyenne de points: 0,00

MessagePosté le: Mer 6 Aoû - 15:53 (2014)    Sujet du message: Le destin tragique de deux frères. Répondre en citant

[HRP : Ici vous trouverez ce qui est arrivé à Grimbald pendant sa longue absence, certain(e)s connaissent déjà ce qui s'est passé ! Mais depuis que j'ai fait vivre cette aventure à Grimbald je ne me suis jamais senti autant investi dans mon RP. En effet, j'ai commencé le RP sur Kirin Tor en janvier et je n'ai pas beaucoup d'expérience dans le RP (sans parler de ma pause wow, je n'ai donc pas beaucoup jouer de RP!). Et depuis mon retour, grâce à la quête que j'ai donnée à Grimbald, je me suis enfin attaché à lui, enfin je lui ai trouvé une personnalité et quelque chose qui le rendait unique dans mon RP ! 

C'est la première fois que je raconte une histoire (et oui je débute à tout les niveaux RP parlant). J'espère que vous passerez un agréable moment de lecture. Je vais commencer par un prologue qui retournera quelques années en arrière dans le passé de Grimbald pour expliquer les raisons qui l'ont poussés à partir loin de la brigade pendant un moment. Ensuite j'enchainerai (en trois parties) sur le voyage qu'il a mené.
Ah oui ! Je vais parler en "Je", le "je" c'est Grimbald biensur.  Mort de Rire   ]
_______________________
Ils ne savaient pas que c’était impossible, alors ils l’ont fait.
Mark Twain


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mer 6 Aoû - 15:53 (2014)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Grimbald Poings-de-Pierre
Lieutenant
Lieutenant

Hors ligne

Inscrit le: 10 Fév 2014
Messages: 13
Sexe: Masculin
Point(s): 0
Moyenne de points: 0,00

MessagePosté le: Mer 6 Aoû - 17:19 (2014)    Sujet du message: Prologue : La guerre du Nord Répondre en citant

<< Nous sommes quelques années en arrière. Les expéditions de l'Alliance vers les terres gelées du Norfendre viennent de commencer. De nombreux soldats se préparent pour partir combattre le fléau dans le Nord. Sur le quai du port de Menethil, une petite troupe de nains et d'humains en armure attendent le bateau qui va les conduire dans le Fjord, vers la guerre. Parmis eux, se trouvent deux frères. Grimbald et Karock Poings-De-Pierre. Ce dernier est plus agé et résolu à defendre son petit frère Grim'>>


Mon sac à mes pieds, je vérifie une dernière fois si j'ai tout pris. Je me relève et vois au loin les fumées du bateau à vapeur de l'Alliance qui s'approche, mes mains tremblent et la nervosité m'envahit. Encore une guerre, un autre ennemi, un autre endroit. Pourtant je ressens la même peur qui m'a prise aux tripes lorsque je suis allé combattre les Gangr'orcs en Outreterre avec Karock. 
"-Nerveux?"
La voix de Karock m'a sorti de mes pensées, il parait tellement sur de lui avec sa barbe rousse qui glisse le long de sa belle armure.
"-Pas le moins du monde, je n'ai jamais été aussi prêt" répondis-je.
"-Ne me l'a fait pas à moi petit frère. A chaque fois que tu fouilles dans ton sac ainsi, je devine que tu es nerveux."
Karock a toujours été un modèle de force, de raison et de sagesse pour moi. Je le regarde dans les yeux et il dépose sa main sur mon épaule et me dit ces quelques mots:
"- Grimbald, nous avons tous peur sur ce quai, il n'y a pas à avoir honte. Mais lorsque nous nous trouverons face à l'ennemi il ne faudra pas la montrer. Nous allons affronter un mal beaucoup plus puissant que celui que nous avons affronté en Outreterre. Je te veux avec moi là-bas, tu es un grand guerrier mais fais abstraction de tes sentiments, concentre toi sur les combats à venir."
A ces mots, je retrouve le courage alors que le bateau s'amarre. Nous sommes montés à bord avec des vivres pour la traversée. Après que les voiles furent déployées, je suis allé m'isoler un moment pour observer les montagnes de Khaz Modan une dernière fois. Une dernière grosse pensée pour mes parents et mes amis restés là-bas, au chaud, à Forgefer. Mes yeux s'embrument et je laisse échapper quelques mots, sous forme d'une fine buée qui s'envolent vers les montagnes : "Oui, je peux me battre pour ça !".


Le voyage sur le navire aura duré quelques semaines. Mais nous y sommes, je prépare tout mon barda et me positionne sur le pont. J'observe les alentours et je me laisse saisir par le spectacle. Tout l'équipage s'affaire pour traverser un canyon étroit.





c'est alors que j'entends le capitaine s'égosiller ! "Préparez vous à débarquer ! Une fois à l'avant poste de Valgarde, obéissez aux ordres du lieutenant sur place." Ensuite il est reparti postillonner sur ses matelots. Nous nous sommes regardés Karock et moi et avons souri à pleines dents. Je regarde en direction des quais et je vois des ouvriers s'affairer par ci par là, j'entends aussi un peu plus loin, au delà des murs de l'avant poste, le son d'une bataille qui fait rage. Le choc de l'amarrage me ramène à moi et je débarque avec les autres. Là un nain nous attend.





Nous nous mettons en rang comme de parfaits petits soldats, c'est le lieutenant de l'avant poste. Il commence à citer une série de noms parmi lesquels nous nous trouvons pas. 
"-Ceux que j'ai cité, vous allez vers la grande entrée et vous suivez les ordres du capitaine qui dirige la defense de l'avant poste sur place. Dépêchez-vous on a besoin de renforts là-bas. Les autres ! *en désignant Karock,moi et les autres qui n'avaient pas été cités* vous prenez les griffons là bas, ils vous mèneront au donjon de la garde de l'Ouest, ils ont aussi besoin de renforts ! Ne perdez pas de temps"
Nous nous sommes tous exécutés, je regarde en bas et j’aperçois toute la bataille en dessous de moi. On m'avait dit que les Vrykuls étaient de redoutables guerriers, et pour cause ! Ils étaient bien plus grands qu'un humain et certains chevauchaient des proto-drakes. A la vue de ces guerriers, la peur revient me narguer dans mes entrailles. Après quelques heures de vols, les griffons se sont posés dans une forteresse en construction. Là un lieutenant nous attendait et nous a installé dans les dortoirs du donjon et comme il faisait nuit, je me suis endormi. 


Je me réveille en sursaut, la clochette d'alarme sonne. J'attrape mon arme et mon bouclier et enfile mon armure avec la vitesse d'un elfe ! Je regarde vers Karock, lui aussi il est prêt. Nous sommes sortis ensemble pour notre première bataille sur cette maudite terre. Des vrykuls et des protos drakes nous attendaient dans la forêt en face. Un des officiers du donjon de la garde de l'Ouest monte sur les remparts de notre forteresse. Il crie ces mots :
"Fantassins ! En formation derrière nos barricades ! Proto-Drakes en approche !"
A peine sa phrase finie, un de ces monstres nous survole et crache des flammes. J'ai eu le temps de me mettre derrière la barricade, je regarde vers Karock...Ouf lui aussi ! A part quelques poils de la barbe carbonisés il va bien.
"ça sent le roussi" lui dis-je en laissant échapper un ricanement. Karock me répondit en riant de plus belle. L'attaque finie, l'officier reprend: 
"-A notre tour ! Fusillers, canoniers ! Faites jaillir la poudre ! Fantassins, après le tir commencez la charge ! FEU !"
Accroupi derrière la barricade, à coté d'un de nos canons, j'ai entendu une déflagration qui a failli exploser mes oreilles.





La bataille a fait rage jusqu'en soirée. Les Vrykuls étaient immenses, il fallait toujours s'en prendre à un de leurs guerriers par groupe de deux, un pour le mettre à genoux grâce à des coups dans les jambes et l'autre pour l'achever.  La nuit tombée, je suis resté sur les remparts avec Karock, nous étions victorieux mais jusque quand? On pouvait voir au loin des formes blanches avec des ailes : Des valkyrs. Elles ressuscitaient les morts vrykuls. Nous étions ici que depuis quelques jours, mais nous savions que cette guerre durerait très longtemps. 


Après de longs mois à combattre dans le Fjord, Karock et moi furent réaffectés. Karock du se rendre pour la couronne de glace pour une mission top secrète. Tandis que moi je devais me diriger vers le donjon Garde-Hiver. Il fallait consolider le front là-bas pour permettre une attaque sur Naxxramas. Je suis quelques semaines là bas, sans nouvelles de mon frère.





Ce n'est qu'un matin, en sortant de ma caserne, j'ai reçu une missive m'apportant de tristes nouvelles. Karock était porté disparu lors de l'attaque de la porte de Mord'Rethar. Alors que l'Alliance prenait le dessus sur le fléau dans cette partie de la couronne de glace, la Horde a attaqué lachement par derrière. Je continue à lire la lettre, "La dépouille de Karock Poings-De-Pierre n'a pas été retrouvée, mais il n'y a guère d'espoirs qu'il ait survécu. Nous avons déjà prévenu vos parents. Gloire à l'Alliance et que la Lumière veille sur votre frère."


J'éclate en sanglot... Une autre guerre, un autre ennemi, un autre endroit, d'autres morts.



_______________________
Ils ne savaient pas que c’était impossible, alors ils l’ont fait.
Mark Twain


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 08:43 (2018)    Sujet du message: Le destin tragique de deux frères.

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    La Brigade de Kar'Modan Index du Forum -> La salle de repos -> La taverne Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
darkages Template © larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com